Application du mois : La COVID-19 sur le Radar de Centraide United Way

June 1, 2020

Pendant la pandémie de COVID-19, la demande de services sociaux a monté en flèche. Pour contribuer à la visibilité des organismes d’aide alimentaire pendant la pandémie, Centraide United Way a entrepris une initiative nationale de mise au point de ressources en vue de soutenir les services de distribution des partenaires locaux. Voici notre application du mois de juin : une édition spéciale COVID-19 de l’application Radar Centraide United Way, lancée au moyen des données de Centraide du Grand Montréal.

Enjeux et occasions

Les organismes de bienfaisance enregistrés comme ceux du réseau de Centraide United Way traitent chaque jour des quantités phénoménales de données tout en desservant les populations dans le besoin au mieux de leur capacité. Avant la mise sur pied du projet Radar, les immenses quantités de données à la disposition des partenaires de Centraide United Way de tout le Canada étaient hébergées dans de nombreuses feuilles de calcul distinctes sans références entre les données ni composante spatiale. Comme la réalisation des projets d’analyse visant à identifier les lieux où les besoins sont les plus criants s’est échelonnée sur six mois, la distribution des fonds a été retardée, et il s’est avéré difficile de prendre rapidement des décisions à la fois stratégiques et tactiques.

Obtenir des données auprès d’organisations partenaires locales consistait un autre enjeu, car celles-ci stockaient leurs données de diverses manières et dans différentes feuilles de calcul, c’est-à-dire sur des « îlots d’information ». Le risque de perte de données au cours du transfert de l’information, processus de nature chronophage, était élevé.

Ces difficultés, jumelées à la volonté de communiquer clairement aux intervenants les décisions de financement et les besoins des quartiers, ont conduit au lancement du projet Radar du Grand Montréal, en 2017. Le projet Radar est une initiative pancanadienne regroupant trois partenaires de Centraide United Way (Centraide du Grand Montréal, United Way Calgary and Area et United Way Greater Toronto). Essentiellement, le but du projet consiste à cartographier la distribution des fonds de Centraide United Way aux petits organismes communautaires pour lutter contre la pauvreté dans les communautés canadiennes.

Dans une situation urgente qui évolue rapidement comme la pandémie de COVID-19, qui a nui à l’emploi en plus d’avoir augmenté considérablement le besoin de services sociaux, devoir attendre une analyse de données à partir de feuilles de calcul aurait compromis la capacité de Centraide United Way à répondre aux besoins de la communauté. Devant une grande quantité de fonds à distribuer (provenant à la fois des fonds d’urgence du gouvernement fédéral et des dons privés), il fallait également montrer aux donateurs et aux intervenants que Centraide United Way investissait les fonds d’urgence liés à la COVID-19 exactement au bon endroit.

La solution

Pour ce faire, Centraide United Way et Esri Canada ont travaillé de concert afin de concevoir la première version COVID-19 de leur application Radar pour Centraide du Grand Montréal. Les versions pour Toronto, Calgary et Vancouver seront lancées le mois prochain. En une semaine seulement, l’équipe d’Esri Canada avait mis au point l’application, soit une carte d’ArcGIS Online plutôt simple. L’équipe a combiné les données existantes de Centraide du Grand Montréal, les données du 2-1-1 (la ligne d’assistance de Centraide du Grand Montréal) et les données démographiques d’Environics Analytics avec une composante spatiale. Il en résulte une carte interactive simple et conviviale qui permet aux utilisateurs de connaître l’état de pauvreté des arrondissements du Grand Montréal et de trouver l’organisme d’aide alimentaire le plus proche.

Le lancement de la version COVID-19 de l’application Radar de Centraide United Way couvrant le Grand Montréal permet à l’utilisateur de visualiser les organismes d’aide alimentaire ouverts à proximité. Y sont également indiqués les quartiers de la ville les plus touchés par la pauvreté.

Désormais, Centraide United Way est en mesure de consulter la carte obtenue pour déterminer les organismes du Grand Montréal susceptibles de se voir débordés afin de mieux affecter les ressources et de distribuer les fonds avec une meilleure transparence. Exploiter ces données pour produire rapidement des informations permet d’économiser temps, efforts et coûts, en plus de laisser le personnel de Centraide du Grand Montréal se concentrer sur les tâches urgentes de première ligne comme la collecte de fonds et les investissements. Montrer la corrélation entre l’emplacement et les marqueurs de pauvreté s’avère également utile pour valider la répartition des ressources. Par ailleurs, les donateurs ont la possibilité de voir où sont affectés leurs appuis financiers.

Une visite guidée de l’application

Lorsque l’utilisateur ouvre l’application, la barre de menu supérieure présente la marque personnalisée rouge et blanche de Centraide United Way. Une carte interactive du Grand Montréal est affichée juste en dessous. Les informations en français et les infobulles en anglais de l’interface bilingue permettent à l’utilisateur cible d’accéder facilement aux fonctions de l’application. En saisissant une adresse dans le champ de recherche du coin supérieur gauche de la carte, l’utilisateur peut voir les organismes d’aide alimentaire à proximité et savoir s’ils sont ouverts.

L’application automatise complètement les étapes clés du processus complexe d’analyse qui, autrement, aurait été effectué à partir de plusieurs feuilles de calcul. Cette économie de temps permet au personnel de Centraide du Grand Montréal de se concentrer sur son objectif premier : apporter un soutien à la communauté. L’analyse est possible en raison des couches de l’application, lesquelles contiennent des données démographiques fournies par Environics Analytics. Par défaut, la couche la plus visible est le revenu du ménage, représenté par différentes nuances de brun. Les autres couches disponibles comprennent le niveau de scolarité des 24 à 65 ans, la population et les limites territoriales. L’application permet à l’utilisateur de modifier la position et la transparence des couches afin d’afficher l’emplacement des organismes d’aide alimentaire en fonction de ces différents marqueurs de pauvreté.

Les couches disponibles dans la version COVID-19 de l’application Radar pour le Grand Montréal comprennent les organismes d’aide alimentaire, le revenu des ménages, le niveau de scolarité des personnes âgées entre 24 et 65 ans, le nombre d’habitants et les limites territoriales.

Également, il est possible grâce à cet outil d’obtenir une vue d’ensemble des fonds d’urgence octroyés selon des zones urbaines précises. En cliquant sur le bouton de la calculatrice situé dans la partie gauche de l’application, l’utilisateur peut agrandir la carte et remarquer le nombre total d’organisations ainsi que le financement accessible dans une région donnée.

Un regard vers l’avenir

Fruit d’une démarche pancanadienne, le projet Radar de Centraide United Way proposera à terme des versions pour les communautés de tout le Canada, et permettra aux partenaires à l’échelle nationale d’exploiter facilement les données pour guider leur prise de décision. Pour Centraide United Way, la prochaine étape du processus est imminente : développer des versions de l’application pour Toronto, Vancouver et Calgary.

Les versions à venir comprendront des couches synthétisant la répartition des fonds en fonction de la zone de recensement, ainsi qu’un pipeline de données automatisé qui permettra d’actualiser les données cartographiques consommées sans nécessiter d’intervention manuelle de la part de Centraide United Way.

À longue échéance, Centraide United Way espère un jour être en mesure de modéliser les marqueurs de pauvreté au moyen de l’intelligence artificielle afin d’observer l’incidence de mesures ciblées sur les quartiers de tout le pays. Un outil comme le Radar, jumelé à ce type de modélisation, pourrait aider Centraide United Way à constater les effets à long terme de ses efforts de réduction de la pauvreté sur les communautés locales. Il serait aussi possible de relever les améliorations ayant pu être apportées grâce aux investissements de Centraide United Way.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le travail remarquable de Centraide United Way, visitez le site web de l’organisme. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon dont les organisations répondent à la COVID-19 au moyen de la technologie d’Esri pour améliorer les délais d’intervention, communiquer avec leur personnel ainsi que localiser les problèmes et les occasions, veuillez consulter le Répertoire de ressources sur la COVID-19 d’Esri Canada.

Ce billet a été écrit en anglais par Dani Pacey et peut être consulté ici.

Article précédent
Continuité des activités – Services publics, eau et télécommunications
Continuité des activités – Services publics, eau et télécommunications

La solution de continuité des activités pendant la crise du coronavirus aide les organisations à se prépare...

Article suivant
Les organismes de réglementation et la veille géographique en temps de crise
Les organismes de réglementation et la veille géographique en temps de crise

Découvrez comment des organismes de réglementation canadiens tirent profit de la veille géographique et de ...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!