Service 9-1-1PG : principaux éléments à prendre en compte pour l’Ontario

September 3, 2020

Dans un récent article, mon collègue Barry Costello et la directrice régionale de la National Emergency Number Association (NENA) au Canada, Holly Barkwell, ont détaillé les prochaines étapes qui, conformément aux directives du CRTC, seront essentielles au déploiement et au succès à long terme du 9-1-1 de prochaine génération (9-1-1PG).

Nous sommes maintenant à moins d’un an de la première étape de mars 2021, à laquelle les réseaux devront offrir les services vocaux 9-1-1PG. Les travaux en vue de cette échéance sont bien avancés. Le 9-1-1PG révolutionnera les services d’intervention d’urgence et aura une incidence sur la vie de tous les Canadiens. Voici trois éléments à garder à l’esprit lors de la planification de ce changement pour l’Ontario, la province la plus peuplée du pays.

  1. Les régions et les municipalités sont responsables

En Ontario, il n’y a pas d’organisme de surveillance provincial en place en ce qui concerne l’initiative de 9-1-1 de prochaine génération. Cela signifie que les différentes régions et municipalités seront responsables de la coordination et de l’exécution des activités requises pour respecter les étapes du CRTC et se conformer aux exigences relatives au 9-1-1PG. L’absence d’orchestration au niveau provincial risque de donner lieu à un manque d’uniformité dans la préparation en 2023, lorsque notre système 911 actuel sera entièrement mis hors service, et pourrait avoir des répercussions négatives sur le service 9-1-1PG dans l’ensemble de la province si les communautés ne sont pas prêtes.

  1. Des régions et des municipalités diverses face à des défis uniques

L’Ontario est composé de plus de 400 municipalités, qui vont de petites communautés à certaines des plus grandes villes du pays. Il ne fait aucun doute que nous constaterons des différences de préparation entre les régions, et que les villes devront évaluer les défis qui leur sont propres. Comme chaque administration sera responsable de la planification de son service 9-1-1PG, la disponibilité de l’expertise et des ressources pourra varier, même entre des régions voisines. Un manque de ressources et d’expertise pourrait poser des problèmes logistiques aux municipalités, car il est nécessaire d’adopter une norme de données uniforme pour assurer l’efficacité du 9-1-1PG. Par exemple, si la fusion de données SIG provenant de territoires voisins entraîne des incohérences dans la validation de l’emplacement, cela pourrait nuire à l’efficacité des interventions d’urgence. Pour ces raisons, il sera essentiel de disposer de conseils d’experts pour préparer l’arrivée du 9-1-1PG.

  1. Il est crucial d’adopter une approche collaborative

L’Ontario abrite environ 14 millions de résidents, ce qui représente environ 38 % de la population totale du Canada. Cette grande concentration de personnes dans une seule province suffit à expliquer pourquoi la préparation du 9-1-1PG est si importante en Ontario. Les appels au 9-1-1 sont généralement plus fréquents dans les zones plus densément peuplées, d’où la nécessité de mettre en place un service 9-1-1 efficace. La collaboration entre toutes les administrations et de nombreux ministères permettra aux résidents de l’Ontario d’avoir accès au service 9-1-1PG et aux interventions adéquates.

Votre communauté sera-t-elle prête à franchir les prochaines étapes du 9-1-1PG? Joignez-vous à moi pour assister au webinaire du 22 septembre, Le 9-1-1 de prochaine génération met les SIG sur la carte, au cours duquel un groupe d’experts en sécurité publique de NENA Canada et du Groupe de travail Services d’urgence (GTSU) donnera un aperçu de l’initiative 9-1-1PG et de la manière dont les municipalités et les organisations peuvent se préparer aux prochaines étapes. Réservez votre place dès aujourd’hui.

Ce billet a été écrit en anglais par David Hamilton et peut être consulté ici.

Article précédent
Résumé des nouvelles – Septembre 2020
Résumé des nouvelles – Septembre 2020

Chaque mois, le résumé des nouvelles d’Esri Canada explore l’univers des SIG en présentant des histoires im...

Article suivant
Pourquoi une cartographie fine des cours d’eau?
Pourquoi une cartographie fine des cours d’eau?

Une cartographie fine des cours d’eau, c’est vital. Découvrez pourquoi et comment ArcGIS Pro et LiDAR peuve...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!