Webinaire « Un véritable trésor d’information » – Questions et réponses

April 3, 2020

Merci à tous ceux qui ont assisté au webinaire « Un véritable trésor d’information » le 24 mars dernier. Il s’agissait d’une excellente occasion de tisser des liens avec les participants existants et les nouveaux participants du programme de carte communautaire et du Living Atlas of the World du Canada.

Vous pouvez accéder à l’enregistrement du webinaire ici et à la présentation ici.

Nous avons reçu un accueil très favorable d’un public participatif, et ce dernier a d’ailleurs posé de très bonnes questions. Nous n’avons pas eu la chance de répondre en direct à toutes les questions. Alors, comme promis, nous avons préparé un document regroupant toutes les questions des participants.


QUESTIONS GÉNÉRALES

Q : Comment pouvez-vous garantir que les données du Living Atlas et de la carte communautaire sont exactes et fiables?

R : Notre équipe examine chaque élément de données soumis et sa source pour en déterminer la fiabilité. Nous accordons généralement plus de crédit aux données publiées par des organismes réputés. Cependant, nous acceptons et examinons les données provenant de toute source. Si nous doutons de la fiabilité des données ou du fournisseur, nous contactons ce dernier directement pour obtenir plus d’informations. Bien que notre objectif soit de fournir des données fiables, nous comptons sur les contributeurs pour fournir des informations exactes et ne pouvons garantir leur exactitude à 100 %.

Q : Les données intégrées à la couche d’imagerie (et à toutes les couches) sont-elles à jour?

R : Nos fonds de carte vectoriels contiennent les données les plus récentes, telles que nous les recevons du fournisseur. Certaines données peuvent être plus ou moins à jour selon les couches.

Pour connaître la date de publication de l’imagerie dans une zone particulière de notre fond de carte d’imagerie, cliquez ici.

Ce lien vous fournira non seulement la date de publication de l’imagerie, mais aussi sa source et sa résolution. Nous travaillons actuellement à une fonction similaire pour les fonds de carte vectoriels du Canada.

Q : Les données stockées dans ArcGIS Online sont-elles enregistrées conformément à la législation canadienne ou américaine sur la sécurité des données?

R : Les données d’ArcGIS Online sont hébergées dans des centres de données Azure et Amazon situés aux États-Unis. Cliquez ici pour en savoir plus sur la sécurité des données.

Q : Si nous ne participons pas au programme de carte communautaire, mais que nous utilisons un fond de carte, celui-ci sera-t-il quand même mis à jour?

R : Oui. Le fond de carte est créé, mis à jour et mis à la disposition de tous, même de ceux qui n’y contribuent pas.

Q : Y a-t-il une différence entre l’imagerie publiée par Esri Inc. (États-Unis) et celle publiée par Esri Canada?

R : Non, c’est la même chose.

Q : Si une province et une municipalité soumettent la même couche de données, quelle source sera retenue?

R : Nous analyserons et comparerons les deux ensembles de données pour voir lequel est le plus récent et le plus complet, et nous utiliserons la meilleure version. Généralement, le choix est difficile à faire, car deux ensembles de données similaires peuvent avoir des forces différentes.

Q : Comment la carte communautaire est-elle utilisée aux fins d’analyse prédictive?

R : Le programme de carte communautaire est axé sur la création d’un fond de carte à jour. La carte peut servir de référence à toute analyse prédictive que vous effectuez, mais les données ne peuvent en être extraites à des fins d’analyse prédictive pour le moment.

Q : A-t-on besoin d’un compte organisationnel pour publier dans le Living Atlas?

R : Non. Toute personne possédant un compte peut publier des éléments dans le Living Atlas ou en soumettre.

Q : Accepteriez-vous des bases de données locales pour alimenter les couches du programme?

R : Nous essayons d’axer les éléments du Living Atlas du Canada sur des sujets d’envergure nationale ou provinciale. Nous pouvons faire des exceptions si le sujet local présente un intérêt plus large. Dans tous les cas, les utilisateurs pourront toujours accéder à vos données, qu’elles fassent ou non partie du Living Atlas.

Q : Les fonds de carte sont-ils accessibles en français?

R : Nous nous efforçons de rendre nos cartes bilingues conformément aux directives du gouvernement fédéral. Cela signifie qu’il faut utiliser les noms officiels français et anglais, s’il y a lieu. Dans certains cas, nous afficherons deux noms (p. ex., New Brunswick/Nouveau-Brunswick). Cela étant dit, nous comptons sur nos fournisseurs de données pour nous fournir les noms appropriés de l’ensemble de leurs entités. Si vous constatez des problèmes ou des lacunes linguistiques sur la carte, veuillez nous le faire savoir.

Q : Veuillez partager la liste complète des couches de données disponibles.

R : Le programme de carte communautaire et le Living Atlas mettent à disposition les couches suivantes :

Entités de transport

  • Transport ferroviaire
  • Axes routiers (routes classées avec noms et numéros d’autoroute)
  • Sentiers

Frontières administratives et territoriales

  • Frontières administratives (de ville)
  • Frontières de comté ou de région (s’il y a lieu)
  • Frontières provinciales (s’il y a lieu)
  • Frontières internationales (s’il y a lieu)
  • Frontières de réserve indienne (s’il y a lieu)

Entités physiques

  • Plans d’eau (lacs)
  • Cours d’eau (fleuves et rivières)
  • Étiquettes de masse d’eau (peuvent être associées à des plans d’eau ou à des cours d’eau)
  • Milieux humides
  • Végétation (secteurs forestiers ou boisés)
  • Arbres (couche de points montrant l’emplacement des arbres)
  • Points cotés (points d’élévation sélectionnés)
  • Courbes de niveau avec équidistance d’un mètre (ou ce que vous avez de mieux)
  • Reliefs et repères (couche de points, de lignes ou de polygones contenant le nom des entités physiques, p. ex., des montagnes)

Cadastre

  • Parcelles (contours seulement)
  • Adresses (points)
  • Contours des bâtiments

Entités culturelles ou anthropiques et utilisation du sol

  • Quartiers et étiquettes de quartier
  • Parcs (fédéraux, provinciaux ou municipaux) et étiquettes de parc
  • Zones urbaines ou bâties
  • Aéroports et pistes
  • Utilisation du sol
  • Points d’intérêt (p. ex., entités locales importantes, nom des grands immeubles, des écoles et des repères locaux)
  • Aires de stationnement

Autre

  • Imagerie

QUESTIONS D’ORDRE TECHNIQUE

Q : Les données du Living Atlas peuvent-elles être téléchargées au format de fichier SHP ou aux fins d’utilisation dans ArcMap?

R : L’accès aux éléments dans ArcMap ou ArcGIS pour une utilisation individuelle dépend du propriétaire de l’élément. Chaque propriétaire peut régler les paramètres de chacun de ses éléments. Certains propriétaires souhaitent publier leurs données, sans toutefois les rendre téléchargeables. Si vous souhaitez télécharger une couche particulière à laquelle vous n’avez pas accès, vous devrez communiquer avec le propriétaire de l’élément pour obtenir son autorisation.

Q : Les fonds de carte vectoriels comprennent-ils des tuiles?

R : Oui, les fonds de carte vectoriels comprennent des tuiles. Pour en savoir plus, visionnez cette vidéo sur les tuiles vectorielles.

Q : Comment puis-je ajouter la carte communautaire au menu déroulant de mon fond de carte dans ArcGIS Pro?

R : Cliquez ici pour lire un billet de blogue sur ce sujet.

Q : Puis-je utiliser les fonds de carte communautaires du Living Atlas avec ArcMap?

R : Les fonds de carte vectoriels ne sont pas compatibles avec ArcMap. Pour accéder aux fonds de carte vectoriels sur une application de bureau, vous devez utiliser ArcGIS Pro. Les fonds de carte matriciels sont toujours disponibles, mais ne sont plus mis à jour.

Q : Pouvons-nous limiter le fond de carte à une projection conforme de Lambert?

R : Vous pouvez utiliser les fonds de carte dans ArcGIS Pro avec la projection de votre choix. Pour le moment, il n’est pas possible de modifier la projection dans ArcGIS Online. Nous travaillons sur la mise en cache d’une projection conique conforme de Lambert afin de la rendre disponible. Restez à l’affût sur notre blogue esri.ca pour savoir quand elle sera accessible.

Q : Les données OpenStreetMap peuvent-elles être intégrées?

R : Esri Inc. a produit un fond de carte utilisant uniquement les données OpenStreetMap (OSM). Apprenez-en davantage ici.

Certains problèmes de licence nous empêchent d’intégrer les données OSM dans nos fonds de carte standard.

Q : La carte communautaire et le Living Atlas du Canada peuvent-ils recevoir des données au format WMS?

R : Non, le format WMS ne fournit qu’une image des données.

Q : Comment traitez-vous les données provenant de différentes municipalités en ce qui concerne l’agencement des contours?

R : Nous travaillons à automatiser le processus d’agencement des contours des routes. Le tout devrait bientôt être intégré à la carte communautaire du Canada.

Q : Comment puis-je télécharger le Living Atlas à partir d’ArcGIS Online?

R : Selon les autorisations fournies par les contributeurs, les données peuvent ou non être téléchargées. Toutefois, le Living Atlas est toujours en ligne et accessible. Le Living Atlas regroupe plus de 8 200 éléments du monde entier. Même si vous pouviez le télécharger au complet, ce n’est pas nécessairement souhaité.


Quelques questions portant sur les scénarios ont été posées par clavardage. Nous répondrons directement aux personnes concernées.

Nous vous invitons à contribuer aux couches de données et vous remercions de l’intérêt que vous portez aux programmes de la carte communautaire et du Living Atlas of the World du Canada.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi, Paul Heersink, ou avec Brian Kazmerik pour obtenir de l’aide.

Ce billet a été écrit en anglais par Paul Heersink et peut être consulté ici.

Article précédent
Analyse des bris de conduites d’aqueduc dans la région de Peel
Analyse des bris de conduites d’aqueduc dans la région de Peel

Ce billet montre comment l’analyse de plus de 10 ans de données sur les bris de conduites d’aqueduc a permi...

Article suivant
Résumé des nouvelles – Avril 2020
Résumé des nouvelles – Avril 2020

Chaque mois, le résumé des nouvelles d’Esri Canada explore l’univers des SIG en présentant des histoires im...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!